L’autosuffisance alimentaire est en marche !

c612_incredible_edible_todmorden_angleterre_leeds_agriculture_urbaine_autosuffisance_alimentaire_incroyables_comestibles_w1024

Comme Leeds, voulez-vous rejoindre le calendrier 2018 de Todmorden ? Oui, vous avez bien lu, la ville de Leeds, du comté du Yorkshire de l’Ouest, dans le nord de l’Angleterre se lance avec ses 700.000 habitants, ils s’engagent tous azimuts pour être autonomes et vont réussir, c’est déjà bien parti comme pour plus de 50 communes en Angleterre. L’autosuffisance alimentaire est en marche !

c613_incredible_edible_todmorden_angleterre_leeds_agriculture_urbaine_autosuffisance_alimentaire_incroyables_comestibles_w1600

Toutes les écoles participent, de la maternelle au collège et au lycée, jusqu’à l’université. Comme à Todmorden, les cours de récréation sont transformées en jardins potagers par les élèves qui produisent les fruits et légumes qu’ils mangent à la cantine. L’enseignement de l’agro-écologie fait partie de tous les programmes scolaires. Les campus universitaires deviennent des espaces d’expérimentation de l’agriculture urbaine par la participation citoyenne, comme à l’université Champollion à Albi, ou à l’Université Blaise Pascal à Clermont-Ferrand, ou encore sur les terrains de la Fac d’Angers. C’est aussi le cas aux États-Unis, à New-York à présent, plutôt que dépenser des dizaines ou des centaines de milliers d’euros ou de dollars pour tailler les platanes, soigner les rosiers et tondre les gazons, de plus en plus de collectivités transforment leurs espaces en paysages comestibles avec la participation des habitants ravis.

c615_incredible_edible_todmorden_usa_new-york_agriculture_urbaine_autosuffisance_alimentaire_incroyables_comestibles_w1800

Cinq ans pour atteindre l’autosuffisance alimentaire, avec les Incroyables Comestibles, c’est aujourd’hui possible. La population de Todmorden s’est fixé 10 ans pour atteindre 100 % d’autosuffisance alimentaire en s’approvisionnant en nourriture exclusivement locale sur un rayon de 50 miles, soit sur une aire de 80 kilomètres à la ronde autour de la ville. En octobre 2011, une enquête a révélé de 83 % des produits consommés par les ménages provenaient du local. Et ce que Todmorden a réalisé en 4 ans, il est à présent possible de le faire en 10 mois, le temps d’une saison et de sa récolte car toute l’expérience Incredible Edible est partagée gratuitement avec toutes les collectivités qui le désirent. C’est le choix que la ville de Leeds a fait à son tour.

c616_incredible_edible_todmorden_angleterre_agriculture_urbaine_autosuffisance_alimentaire_incroyables_comestibles_w1600

En transformant l’espace public en jardin potager GÉANT et gratuit, la nourriture à partager devient une ressource ABONDANTE alimentée par TOUS et accessible à CHACUN.

Avec les INCROYABLES comestibles, si chacun fait un geste, on change la VILLE. Et si on s’y met TOUS, on change le MONDE !

Quand tout le monde s’y met, ça change tout. S’il faut le voir pour le croire, alors regardez la vidéo, ça se passe à Leeds en ce moment-même, cliquez sur le lien ICI.

Si vous souhaitez faire la visite et découvrir la Green Route de la co-création joyeuse au sein du processus de l’abondance partagée des incroyables comestibles sur le site, vous êtes cordialement invités à entrer par la grande porte, vous y êtes attendus en fête par les enfants qui ont préparé votre venue avec les citoyens jardiniers – cuisiniers – musiciens des Nouveaux Territoires du Nouveau Paradigme. L’entrée se situe là où tout à commencé, c’est-à-dire à Todmorden, au Royaume-Uni d’Angleterre.

Le lien vers la Parade Festive se trouve ICI.

Publicités

11 réflexions au sujet de « L’autosuffisance alimentaire est en marche ! »

  1. Incroyable ! Si une ville comme Leeds arrive à devenir auto-suffisante, c’est un exploit qui sera sans doute précurseur et inspirant pour de nombreuses autres agglomérations de par le monde.

  2. Enfin un retour à des valeurs saines, celles du partage, de la solidarité, du travail en commun dans la joie et la bonne humeur, un autre regard sur la dimension Terre. C’est effectivement dés l’école que doit commencer cet apprentissage du mieux vivre ensemble dans le respect et la valorisation de notre environnement, de la biodiversité, de la mixité et de la relation intergénérationnelle. L’autosuffisance alimentaire n’est pas qu’un slogan, c’est une philosophie, un art de vivre et une autre façon de concevoir la Vie Ensemble, bref, un projet d’avenir auquel chacun est convié de participer, ici et maintenant.
    Longue Vie aux Incroyables Comestibles,

  3. Si je suis content de voir que ça arrive (j’aurais bien voulu avoir des cours de jardinage et autre agriculture) il faut quand même regarder la vérité en face. C’est bien beau de parler de solidarité etc, quand la météo décide de taper sur les récoltes jusqu’à les rendre inutilisables, ils seront bien contents d’avoir de l’aide extérieure.

    Cela dit, une chose est sur dans le tas : ce sont des valeurs saines, et un travail formateur et sain. Cela mettrai du plomb dans la cervelle de beaucoup de gens, je m’inclus dedans.

  4. Bonjour,
    Attention tout de même aux jardins pied d’immeuble cultivés sur des épaisseurs de gravas dont on ne connaît pas le niveau de dangerosité. Une fine pellicule de terre recouvre ces remblais qui peuvent s’avérer toxiques par le biais des légumes. De même les ruissellements de surfaces peuvent amener des hydrocarbures et des déjections canines dans les parterres.. Nous militons pour le maintien des vrais jardins potagers qui résident encore dans les nappes urbaines, en urbain ou périurbain. A défaut, les villes devraient de plus en plus consentir des espaces potagers sur les espaces verts lorsque cela s’y prête. Paysagement vôtre. Association Saint-Fiacre Loire-Baratte pour la ville durable http://www.loire-baratte.com

  5. Ping : Le journal de françois | Les Incroyables Comestibles Courdimanche

  6. Ping : Le journal de françois : l’autosuffisance est en marche | Les Incroyables Comestibles Courdimanche

  7. Nous venons d’emménager à côté et cela vient aussi d’une prise de conscience des dégâts de la mal bouffe . Les cantines sont gratuites et obligatoires jusque 8 ans et chaque produit est tracé jusqu’à la ferme d’origine.
    Pour les remarques sur les potagers de pieds d’immeuble, il faut avoir en tête que la ville est très aérée et pleine d’espaces verts !

  8. C EST UNE PETITE MERVEILLE AIDER LES OUTRES. MAIS ON PEUT SE NOURRIR AUSSI EN TEMPS DE GUERRE , PAR EXEMPLE, SIMPLEMENT DES GERMINATIONS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s